Aller au contenu

ORIGINE DE L'EAU BIO-DYNAMISEE

Oublié dans un tiroir après la mort de son inventeur, en 1973, l’appareil Marcel VIOLET est aujourd’hui de nouveau plébiscité pour les bienfaits que nous procurerait son eau biodynamisée. D’où vient-il ? De quoi s’agit-il ? Quelle est son histoire ?

MARCEL VIOLET

Stanislas BIGNAND dépose le brevet d’un appareil, équipé d’un amplificateur, d’un oscillateur d’ondes et d’un condensateur à cire d’abeille créant des « ondes biologiques ». Cette invention inspira Marcel VIOLET qui travailla sur les phénomènes d’ondes et de radiations.

UNE EAU MAGIQUE – Les effets extraordinaires des pluies d’orage sur la croissance spectaculaire des légumes, aida Marcel VIOLET à rechercher les causes de cette dynamisation naturelle de l’eau des orages. Par l’intermédiaire d’électrodes, concentrant ces « ondes » pendant plusieurs heures dans l’eau, il obtint les mêmes résultats accélérateurs de croissance des végétaux que l’eau d’orage dépassant toutes les espérances.. Pour la première fois, cette invention fit son entrée officielle dans le monde scientifique. Il avait compris que la source de vie était de nature vibratoire.

UN MIRACLE – Marcel VIOLET fut l’un des premiers à expérimenter la force régénératrice de cette eau dynamisée. En  1942, victime d’un infarctus du myocarde très grave, condamné par le corps médical.  N’ayant rien à perdre, et contre les conseils de ses confrères. Il prit à haute dose cette eau traitée par son appareil et guérit en quatre mois, à la grande stupéfaction de tous. Par la suite, il continua de boire cette eau et se rendit compte que sa résistance à la fatigue physique et cérébrale devenait surprenante.

Mais le fait le plus important que Marcel Violet constata sur les personnes qui avaient absorbé régulièrement cette eau, c’est que l’âge physiologique cessait de progresser : l’organisme vieillissait à l’extrême ralenti.

PRINCIPE ET EVOLUTION DE LA TECHNIQUE

Origine de l'eau biodynamisée

La pièce principale de l’appareil Marcel VIOLET est le condensateur à cire d’abeille auquel est couplé un oscillateur émettant sur une gamme d’ondes aussi étendue que possible.

Le centre de recherche d’Auroville, en Inde, a mis en place un système de « bio-filtration modulaire » afin d’augmenter le débit de l’eau traitée grâce à des « micro-vortex ».

Dès le départ de ces recherches, plusieurs technologies de purification adaptées aux qualités des eaux à traiter, ont été employées et améliorées dans le but d’optimiser l’effet de la dynamisation en réduisant le taux de minéralisation. Une caractéristique supplémentaire et fondamentale de cette dynamisation résiderait dans le transfert d’une infime partie de l’électrode métallique conduisant les courants de haute fréquence dans le filtre moléculaire de biodynamisation.

ORIGINE D'AUROVILLE

Aqua Dyn Auroville a été créée en 1994, en tant que Centre de Recherche et de Développement sur les bienfaits de l’eau pure et vivante. La technologie innovatrice d’Aqua Dyn Auroville assure une purification extrême de l’eau à laquelle s’ajoute un système de biodynamisation, d’information Lumière & Son® et de saturation de l’eau en oligo-éléments. Auroville est une « cité laboratoire » avec pour vocation d’explorer de nouveaux chemins dans les domaines de l’éducation, la culture, l’économie, la technologie, etc… à travers une vie communautaire. L’interpénétration de ces cultures confère à Aqua Dyn Auroville une capacité d’ouverture d’esprit particulière qui facilite une innovation technologique permanente.

Sous l’impulsion de son fondateur, Bhagwandas, l’un des pionniers de la communauté d’Auroville, l’équipe d’Aqua Dyn est aujourd’hui constituée d’une vingtaine d’ingénieurs, concepteurs, techniciens indiens et occidentaux.

Soutenue par l’UNESCO depuis sa création, Auroville progresse depuis près d’un demi-siècle dans une volonté constante d’incarner ces idéaux à travers des formes et des applications concrètes pouvant faire évoluer et changer notre quotidien.