L’eau “Aqua Dyn” et d’autres eaux testées avec la BEV

Appareil de mesure : Consort C3050

Analyses réalisées le 20 Janvier 2022

Cette expérimentation a pour objectif de montrer par des mesures physiques, les différences notoires entre différentes eaux du commerce, un système de filtration standard ( Berkey ) et l’eau de la fontaine MELUSINE d’Aqua Dyn Auroville.

Dans un premier temps l’appareil a été étalonné avec des solutions de références.

Diagramme de la BEV

 

 

Rappel des définitions

des quatre zones

Zone 2 : milieu acide et oxydé (croissance)

Ce milieu est favorable au développement des champignons, des mycoses, du candidaalbicans, des moisissures, de la poliomyélite, de la pneumonie, de la tuberculose (mycobactérie), de la rougeole, de la scarlatine, de la coqueluche, du psoriasis. On y retrouve les aliments cuits et dévitalisés comme les produits industriels, les fast-foods. Les antibiotiques.

Zone 1 : milieu acide et réducteur (vitalité)

C’est le milieu dit de la « vie », de la procréation. Tout ce qui est bon pour la santé s’y trouve. Il est favorable au développement des algues vertes. Les aliments se situant dans cette zone sont bons d’un point de vue vital : fruits, légumes, racines, graines germées, enzymes, fermentations, vitamines, eau de qualité. C’est un milieu régénérateur. Mais, certaines pathologies peuvent s’y trouver, telles que : délirium tremens, folie dépressive, néphrites aiguës, méningites, lèpre, piqûre d’animaux venimeux, coma…

Zone 3 : milieu alcalin et oxydé (dégénérescence)

Le milieu est favorable au développement du cancer, des virus et de toutes les maladies de civilisations et dégénératives (rhumatismes, artérite, leucémie, infarctus, sclérose en plaque, néphrite chronique, spasmophilie, phlébites, thromboses, ulcères d’estomac, obésité, anémie, asthme, troubles neurodégénératifs, Alzheimer, Parkinson, névrose, épilepsie, insomnie, SIDA, etc.). Vieillissement accéléré. Eau du robinet, pesticides, vaccins, etc. Actuellement, les sociétés occidentales évoluent massivement vers la suroxydation.

Zone 4 : milieu alcalin et réducteur (destruction)

Le milieu est favorable au développement des algues brunes, des microbes pathogènes : peste, choléra, variole, typhoïde, typhus, paludisme, colibacille, coque, diphtérie, syphilis, crétinisme, impuissance sexuelle, cécité… De la décomposition, des eaux souillées. C’est le milieu de la putréfaction.

Si l’individu sait se maintenir en bonne santé (sang : pH : 7,3 – rH2 : 22 – rô : 210) il ne peut, en aucun cas fabriquer des microbes, des virus ou des champignons ; il ne craint ni la contagion ni les épidémies.

Généralement, on prétend que les maladies à microbes ou à champignons sont contagieuses, ceci est FORMELLEMENT contredit par la bioélectronique.

Tableau des mesures

Tableau de mesures ( Bioélectronique de Vincent )
Tableau de mesures ( Bioélectronique de Vincent )

Dans la première colonne, figure les mesures physiques avec entre parenthèses les valeurs de l’eau parfaite selon la BEV
La colonne 2  correspond à l’eau du réseau de mon habitation.

La colonne 3  correspond à l’eau du réseau traitée par le fontaine MELUSINE.

La colonne 4  correspond à l’eau du réseau au Sud de ma ville.

La colonne 5  correspond à l’eau du réseau traitée par un BERKEY.

Explications des caractéristiques physiques

Tableau d’appréciation de la qualité

d’une eau de boisson selon la BEV

Tableau de l'eau parfaite selon la BEV

Conclusion

Une enquête d’Agir pour l’environnement sur la présence de microparticules dans 9 eaux en bouteilles plastiques ( juilllet 2022 )  Article

L’eau obtenue par la fontaine MELUSINE correspond le plus aux critères de la BEV. Les eaux du commerce que l’on trouve dans les magasins bio s’en approchent mais cette analyse ne mesure pas la présence de particules de plastique et le taux vibratoire de l’eau.